Devenir une Zone libre d’apartheid





    Félicitations ! Vous pouvez dès maintenant devenir une zone libre d'apartheid.
    Remplissez dès à présent notre formulaire pour vous déclarez zone libre d'apartheid.



    Guide citoyen

    1. Je signe la déclaration de reconnaissance d’apartheid, en tant que citoyen.ne engagé.e ou à titre professionnel
    2. Je fais circuler la déclaration dans mes réseaux
    3. Je m’informe de ce qu’est la réalité de l’apartheid israélien, via les rapports ou les nombreux reportages/analyses.
    4. Je m’informe sur les entreprises complices afin d’éviter d’être potentiellement complice du régime d’apartheid.
    5. J’interpelle mes commerces, associations, communes pour qu’elles deviennent des zones libres d’apartheid.

    Les étapes pour devenir une Zone Libre d’Apartheid

    1. Prendre connaissance des critères ZLA
    2. Vérifier si on remplit les conditions.
      En cas de doute, contacter afz@abp-wb.be
    3. En discuter avec ses supérieurs/son équipe
    4. Se déclarer ZLA en remplissant le formulaire
    5. Mettre en place des initiatives concrètes au sein de l’établissement en faveur des droits des Palestinien.ne.s et, plus largement, des droits humains.
    6. Parler de la campagne dans son réseau

    Que puis-je mettre en place une fois la ZLA déclarée ?

    • Vérifier que la société qui assure la sécurité ne participe pas au maintien de l’apartheid israélien
    • Vérifier la provenance des produits vendus : bannir ceux provenant d’Israël ou des colonies israéliennes.
    • S’efforcer de promouvoir des produits palestiniens
    • Diffuser dans son réseau la campagne, ainsi que les motifs de votre participation afin de sensibiliser un maximum de personnes.
    • Attirer l’attention sur le lien entre la campagne ZLA et le commerce équitable.

    • Je vérifie que la société qui assure la sécurité des lieux ne participe pas au maintien de l’apartheid israélien.
    • Je vérifie que les produits proposés dans les distributeurs ne proviennent pas d’Israël ou des colonies. Et si c’est le cas, je m’efforce de leur trouver des alternatives afin de les remplacer.
    • Je présente un documentaire, une performance artistique, culturelle, une exposition sur la Palestine.
    • Je crée des partenariats avec des associations palestiniennes.
    • Je ne participe pas à des matchs/représentations en Israël.
    • Je dénonce le blocus imposé aux artistes et aux sportifs palestiniens, qui les empêche d’exercer leur art/leur sport.
    • Je m’efforce de promouvoir des produits palestiniens.
    • Je défends les droits des Palestinien.ne.s et je m’informe sur l’historique de la situation.
    • Je diffuse dans mon réseau et auprès de mes partenaires la campagne, ainsi que les motifs de ma participation, et sensibilise à son importance.
    J’attire l’attention sur le lien entre la campagne ZLA et l’instauration du commerce équitable.

    Boite à outils

    Retour en haut